NOUVELLES
12/04/2012 11:20 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Euro-2012 - Les prix des hôtels vont au moins tripler (Trivago)

Les prix des hôtels en Ukraine et en Pologne vont au moins tripler pour l'Euro-2012 de football, selon le comparateur de prix sur internet Trivago, confirmant des propos véhéments tenus jeudi par le président de l'UEFA Michel Platini.

Selon des données fournies jeudi par Trivago, une chambre double standard à Poznan (ouest de la Pologne) va se louer 461 euros entre le 8 juin et le 1er juillet, soit une hausse de 448% par rapport aux tarifs proposés l'an dernier à la même époque. Le taux d'occupation des hôtels est déjà de 72%.

A Varsovie, la hausse est de 192% (275 euros) avec un taux d'occupation de 86%, et à Kiev, elle est de 163% (392 euros) avec un taux d'occupation de 92%.

Le jour de la finale, le 1er juillet à Kiev, une chambre standard se loue 623 euros.

Ces tarifs sont ceux recueillis par Trivago, portant sur un million de requêtes effectuées quotidiennement via le comparateur.

Interrogé sur la flambée des tarifs hôteliers en Ukraine, Michel Platini a dénoncé jeudi des prix d'hébergement de "bandits" pour l'Euro-2012, avertissant que les supporteurs étrangers ne viendraient pas dans l'ex-république soviétique si les autorités ne remédiaient pas à ce problème.

"C'est bête d'avoir fait beaucoup d'investissements et puis de dire aux gens qu'ils ne peuvent pas venir car il y a des bandits et des escrocs qui veulent gagner beaucoup d'argent à l'occasion de cet Euro", a déclaré le président de l'UEFA à la presse à Lviv (ouest de l'Ukraine).

A ses côtés, Boris Kolesnikov, vice-Premier ministre ukrainien chargé de l'Euro-2012, co-organisé avec la Pologne, a promis que le gouvernement allait "prendre les mesures nécessaires d'ici 30 jours".

cb-bur/bpi/jr