NOUVELLES
12/04/2012 05:47 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Damas appelle les réfugiés à rentrer (ministère de l'Intérieur)

Le ministère syrien de l'Intérieur a appelé jeudi les réfugiés ayant fui les violences à revenir au pays, après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu censé mettre fin à plus d'un an de violences meurtrières.

"Nous appelons les citoyens ayant été contraints de quitter leur foyer vers des régions à l'intérieur du pays ou vers des pays voisins, à retourner en Syrie", a indiqué le ministère, quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu prévu par le plan Annan.

Le ministère, cité par la télévision publique, a également demandé aux Syriens d'"ignorer les publicités et informations mensongères" les empêchant de rentrer dans leur foyer.

Depuis mars 2011, le régime du président Bachar al-Assad, réprime dans le sang une révolte populaire sans précédent. Les violences ont fait plus de 10.000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), et poussé des dizaines de milliers de Syriens à fuir, en particulier vers les pays voisins.

Les réfugiés syriens sont actuellement 25.000 en Turquie, répartis dans des camps dans trois provinces selon les autorités turques, et plus de 16.000 au Liban, dont près de 8.600 dans le nord du pays, selon l'ONU.

Et selon la Jordanie, quelque 90.000 Syriens sont entrés, légalement ou pas, sur son territoire depuis le début de la révolte.

Le plan de sortie de crise défendu par l'émissaire international Kofi Annan prévoyait un arrêt total des combats en Syrie à partir de jeudi à 06H00 locales (03H00 GMT). Un civil a cependant été tué par les forces du régime dans la province de Hama (centre), selon l'OSDH.

rm/sbh/fc