NOUVELLES
12/04/2012 03:07 EDT | Actualisé 12/06/2012 05:12 EDT

Ban Ki-moon dénonce la répression des opposants à Bahreïn

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré jeudi "préoccupé par l'usage excessif de la force contre des manifestants" à Bahreïn, selon son porte-parole Martin Nesirky.

M. Ban "incite toutes les parties à faire preuve de retenue et à éviter la violence". Il souligne que "les droits fondamentaux du peuple de Bahreïn, dont celui de manifester pacifiquement, doivent être respectés" et appelle à un "dialogue national" dans l'émirat.

Il condamne aussi l'attentat à la bombe qui a blessé plusieurs policiers à Akr.

Des centaines de civils sunnites ont attaqué mardi soir selon des témoins et l'opposition des habitants de villages chiites à Bahreïn. Sept policiers avaient été blessés lundi soir par l'explosion d'une bombe artisanale dans le village chiite de Akr, au sud de Manama.

avz/gde