NOUVELLES
07/04/2012 02:33 EDT | Actualisé 06/06/2012 05:12 EDT

Volvo Ocean Race (5e étape) - Groupama 4 (Cammas) a repris la course

Le voilier français Groupama 4, qui avait démâté mercredi dans la 5e étape de la Volvo Ocean Race remportée vendredi par le bateau américain Puma, a repris la course samedi matin (heure GMT) doté d'un gréement de fortune.

Le VO70 (monocoque de 21,50 m) a quitté Punta del Este (Uruguay) à 21h30 (GMT) en équipage réduit: l'Australien Phil Harmer, les Français Laurent Pagès, Jean Luc Nélias et Thomas Coville n'ont pas rembarqué.

Sous gréement de fortune (un morceau du mât cassé), nécessitant donc moins de bras, Groupama 4 a rejoint le point exact où il avait suspendu sa course mercredi après le démâtage. Le VO70 français a repris sa course officiellement à 05h00 (GMT), cap sur Itajai (Brésil) dans une faible brise portante.

Il lui restait alors quelque 650 milles à parcourir pour finir cette 5e étape commencée le 18 mars à Auckland (Nouvelle-Zélande) et engranger les 20 points de la 3e place, derrière Puma (Ken Read) et Telefonica (ESP/Iker Martinez), arrivés vendredi à quelques minutes d'intervalle.

S'ils parviennent à Itajai avant le voilier néo-zélandais Camper (Chris Nicholson), les Français conserveront leur 2e place au classement général provisoire derrière Telefonica, solide leader.

Camper est l'autre concurrent à avoir suspendu sa course pour avarie: c'était le 3 avril à 01h30 (GMT), après avoir découvert des dommages structurels de la cloison avant et des supports longitudinaux.

Après 4 jours d'escale technique à Puerto Montt, au sud du Chili, le bateau néo-zélandais a quitté le port à 06h00 (GMT) samedi. Il reprendra officiellement l'étape 5 dès qu'il aura rejoint le point précis de sa déclaration de suspension de course.

Camper est le seul concurrent encore en course à ne pas avoir passé le cap Horn et il lui reste près de 3.000 milles avant d'arriver au Brésil.

heg/jgu