NOUVELLES
07/04/2012 10:36 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

Paris-Roubaix - Echos

Quarante. Le nombre de nationalités représentées dans le peloton de Paris-Roubaix (nord). Avec un avantage numérique à la France (40 coureurs) devant la Belgique (24), l'Italie (23) et l'Allemagne (16). Tous les continents sont représentés, même l'Afrique qui présente le Tunisien Rafaa Chtioui.

Doyen. Frédéric Guesdon, qui a prévu de raccrocher le vélo dimanche soir, est le doyen des participants, à l'âge de 40 ans. Le benjamin, l'Autrichien Marco Haller, est âgé de 21 ans.

Unique. S'il gagne dimanche, Boonen sera le seul coureur à avoir réalisé à deux reprises le doublé Tour des Flandres - Paris-Roubaix.

Duo. Garmin fait confiance à Johan Vansummeren, le vainqueur inattendu de l'année passée. Mais le Belge partage les responsabilités avec son compatriote Sep Vanmarcke, qui a devancé Boonen à l'arrivée du circuit Het Nieuwsblad. Le groupe américain compte aussi sur Tyler Farrar en cas de sprint.

Prévoyant. Quatre vélos sont prévus pour Tom Boonen dimanche dans le cas où le Belge aurait besoin de procéder à un (des) changement(s). Deux de plus que pour ses coéquipiers.

Lauréats. Quatre coureurs du peloton 2012 de Paris-Roubaix ont déjà gagné la "reine des classiques": Frédéric Guesdon (1997), Stuart O'Grady (2007), Tom Boonen (2005, 2008 et 2009) et Johan Vansummeren (2011).

Dix-sept. Frédéric Guesdon et l'Américain George Hincapie égaleront dimanche le record des (17) participations à Paris-Roubaix que détient Gilbert Duclos-Lassalle. Mais le Béarnais est le seul du trio à avoir gagné à deux reprises à Roubaix, Guesdon comptant un succès (1997) et Hincapie aucun. A moins d'un exploit dimanche.

jm/grd