NOUVELLES
07/04/2012 07:10 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

Mort aux Etats-Unis du dissident Fang Lizhi, le "Sakharov chinois" (proche)

Le dissident chinois Fang Lizhi, qui s'était réfugié pendant un an à l'ambassade américaine à Pékin à la suite de la répression de Tiananmen, est décédé aux Etats-Unis, a annoncé samedi Wang Dan, l'un des dirigeants du mouvement étudiant de 1989.

Astrophysicien de renommée internationale, Fang Lizhi était surnommé le "Sakharov chinois" en référence au célèbre dissident soviétique. Il avait été relevé de ses fonctions universitaires en raison de son combat pour la démocratie et les droits de l'homme puis avait publiquement soutenu les manifestations pour la démocratie du "Printemps de Pékin", avant d'être exilé en 1990.

Sur sa page Facebook, Wang Dan, qui vit également en exil aux Etats-Unis, a dit avoir appris la nouvelle de l'épouse de Fang Lizhi, Li Shuxian. Il a précisé que le décès du dissident, âgé de 76 ans, avait été "soudain". Wang Dan a confirmé la mort de Fang Lizhi dans un courriel adressé à l'AFP.

"C'est inspirés par lui que nous sommes allés manifester sur la place Tiananmen", a observé Wang Dan sur Facebook.

"Cet homme était un trésor pour la Chine. Mais il n'y avait pas de place pour qu'il meure dans son pays et il a fallu qu'il meure en exil", a commenté Wang Dan.

Lorsque les chars de l'armée chinoise avaient écrasé les manifestations étudiantes au coeur de Pékin le 4 juin 1989, faisant des centaines voire des milliers de morts, Fang Lizhi s'était réfugié à l'ambassade des Etats-Unis. Il y restera un an avant que le régime communiste ne finisse par l'autoriser à partir pour l'étranger.

Fang Lizhi travaillait ces dernières années comme professeur de physique à l'Université d'Arizona à Tucson (sud-ouest).

bar/eg