NOUVELLES
07/04/2012 09:29 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

Malawi: l'armée assure la sécurité de la radio-télévision publique

L'armée malawite a remplacé la police samedi pour assurer la sécurité de la radio-télévision publique afin d'assurer une "transition pacifique" après le décès du président Bingu wa Mutharika, a indiqué un porte-parole.

"Il fallait assurer une transition pacifique du pouvoir d'un gouvernement civil à un autre gouvernement civil, telle que la Constitution républicaine le prévoit. Il n'y a rien à craindre, notre tâche consiste à aider le gouvernement civil élu que la population a mis au pouvoir", a expliqué le porte-parole de l'armée Frank Kayanula à des journalistes.

Le lieutenant Kayanula s'est exprimé avant que la vice-présidente Joyce Banda ne prête serment pour succéder au président Mutharika, dont la mort a été annoncée dans la matinée.

Le décès du président, à 78 ans, a fait craindre une lutte pour le pouvoir, Mme Banda ayant été exclue du parti au pouvoir en 2010.

Une douzaine de soldats ont pris en charge la sécurité de la radio-télévision samedi matin, fouillant les employés et les visiteurs et vérifiant les identités, sans toutefois harceler personne, a précisé un membre du personnel à l'AFP.

fm/liu/sd