NOUVELLES
07/04/2012 04:21 EDT | Actualisé 06/06/2012 05:12 EDT

La vice-présidente Joyce Banda est assermentée à la présidence du Malawi

BLANTYRE, Malawi - La vice-présidente Joyce Banda a été assermentée à la présidence du Malawi samedi, à la suite du décès soudain de son prédécesseur, dont le mandat devait prendre fin au début de 2014.

La brève cérémonie tenue à Lilongwe, la capitale de ce pays pauvre du sud de l'Afrique, a mis fin à plus de 24 heures d'incertitude.

Des médecins avaient dévoilé que le président Bingu wa Mutharika, âgé de 78 ans, avait succombé à une crise cardiaque jeudi, mais le gouvernement a insisté, jusqu'à samedi matin, pour dire qu'il était seulement malade.

Les délais avant de confirmer la mort du président et assermenter Mme Banda ont mené à des spéculations à l'effet qu'il y avait mésentente entourant la succession.

Mme Banda est demeurée en fonction à la vice-présidence malgré des divergences avec M. Mutharika, et la Constitution stipulait que la vice-présidente devait prendre la relève si le président décédait.

Mme Banda est la première femme à accéder à la présidence du pays, et l'une des rares politiciennes à avoir accédé aux plus hautes fonctions en Afrique.

En confirmant la nouvelle du décès de Bingu wa Mutharika par communiqué, samedi, le gouvernement du Malawi a aussi décrété dix jours de deuil national. Le bref communiqué n'a donné aucun détail.