NOUVELLES
07/04/2012 07:50 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

Hanson joue 65 et passe en tête devant Mickelson au Tournoi des maîtres

AUGUSTA, États-Unis - Deux joueurs à différents bouts du spectre ont rendu le parcours d'Augusta National vulnérable, samedi.

Maintenant, Peter Hanson et Phil Mickelson composeront la dernière paire lors de la ronde finale du Tournoi des maîtres.

Hanson, qui participe au premier tournoi majeur de la saison pour une deuxième fois en carrière, a remis une carte de 65 (moins-7) pour se forger une avance d'un coup sur Mickelson. Ce dernier a offert une véritable leçon aux alentours des verts et est donc en bonne posture pour obtenir un quatrième veston vert.

«Je suis au centre de l'allée et je le sens respirer derrière moi», a déclaré Hanson.

Hanson se retrouve à moins-9 après 54 trous, lui qui a conclu sa journée de travail avec une belle approche au 18e trou et un oiselet. Pour sa part, Mickelson a joué 30 sur le neuf de retour — à un coup du record du parcours — pour boucler sa ronde en 66 coups et se retrouver à moins-8.

Mickelson s'est chargé du spectacle au cours de la journée. Au 15e, il a effectué un coup lobé à partir de l'arrière du vert et sa balle s'est arrêtée à quatre pieds de la coupe. Il a ensuite calé le roulé pour l'oiselet et il était alors à moins-7.

Il a mis fin à sa journée de travail avec un autre oiselet au 18e, où il est trois en trois à ce niveau depuis le début de la semaine. Il serait donc en confiance s'il en venait à avoir besoin d'un oiselet en fin de ronde pour l'emporter dimanche.

«J'adore ça ici et il n'y a rien que j'aime plus que d'être dans le dernier groupe le dimanche au Tournoi des maîtres, a mentionné Mickelson. C'est la plus belle chose dans le golf professionnel.»

D'autres golfeurs se sont insérés dans la course lors d'une journée un peu folle à Augusta. Un total de huit golfeurs ont occupé le premier rang à différents moments.

Louis Oosthuizen, champion de l'Omnium britannique en 2010, a connu une troisième bonne ronde de suite et s'est discrètement faufilé au troisième rang à moins-7.

Bubba Watson a terminé la journée à moins-6 et Matt Kuchar à moins-4. Hunter Mahan, Padraig Harrington, Henrik Stenson et Lee Westwood suivent à moins-4.

«Ce n'est pas le joueur qui est le plus constant qui gagne au Tournoi des maîtres. C'est le joueur qui joue probablement le golf le plus excitant qui gagne au Tournoi des maîtres, a analysé Harrington. Vous n'avez qu'à regarder comment Phil a remporté certains de ses titres majeurs. Vous devez jouer des coups de golf. La fortune sourit aux audacieux parfois ici.»

Fred Couples, âgé de 52 ans, était le meneur après deux rondes. Il a envoyé son coup de départ au premier trou au centre de l'allée. Les choses se sont toutefois gâtées rapidement pour lui.

Il a inscrit un pointage de plus-4 sur les cinq premiers trous avant de se ressaisir avec deux oiselets. Il a terminé la journée à moins-2, mais amorcera sa ronde finale assez tard dimanche. Il ne sera probablement pas dans la course pour la victoire, mais un top-10 serait un bel accomplissement pour Couples, qui célèbre le 20e anniversaire de sa victoire à Augusta.

Le partenaire de jeu de Couples, Jason Dufner, a aussi connu une journée difficile. Il a joué 75 et terminé à moins-2.

Tiger Woods jouait tôt samedi et avait un retard de huit coups sur Couples et Dufner. Il a joué la normale et est resté là où il était à plus-3. Il amorcera la ronde finale à 12 coups de la tête, le plus gros déficit auquel il aura à faire face au Tournoi des maîtres depuis le début de sa carrière.