NOUVELLES
07/04/2012 01:19 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

France - Montpellier met la pression sur Paris, Lille trébuche

Montpellier, vainqueur de Sochaux 2-1, s'est détaché samedi en tête du Championnat de France avec trois points d'avance sur le PSG, qui sera sous pression contre Marseille dimanche, alors que Lille, battu à Brest (3-1), a donné de l'espoir à Lyon en vue de la 3e place, lors de la 31e journée.

Allaient-ils saisir leur chance ? Les Montpelliérains ont répondu par l'affirmative grâce à un match très sérieux et des buts de Belhanda (dès la 4e minute) et Camara. Giroud n'a pas marqué mais a beaucoup pesé. L'équipe de René Girard est ainsi en position de force, puisqu'elle dispose d'une réserve éventuelle avec un match en retard, mercredi à Marseille.

Les Montpelliérains ont cependant évité de justesse le carton rouge, lorsque Estrada (seulement averti) a attaqué la cheville de Boudebouz (36e). Le milieu chilien, seulement averti, pourrait être dans le collimateur des instances disciplinaires.

Mais face à des Sochaliens relégables qui avaient repris du poil de la bête depuis la prise de fonction d'Eric Hély (trois victoires en quatre matches), le leader a dans l'ensemble fait état de sérénité.

Un sentiment qui a manqué à Lille, du moins dans son entame de match: les Dogues ont été surpris par deux buts express, une frappe lobée de Daf (5e) et un penalty de Grougi (10e). Malgré le réduction du score de Payet (26e), un troisième but signé Alphonse (52e) et l'exclusion de De Melo (69e) ne faisaient qu'alourdir la déconfiture lilloise.

Le Losc, porté par un Hazard intenable depuis quelques journées et qui restait sur trois succès consécutifs, est du coup à portée de fusil de Lyon. En cas de victoire contre la lanterne rouge Auxerre samedi soir, l'OL reviendrait à trois points de Lille et donc du podium.

Brest de son côté respire après quatre revers consécutifs, et grimpe de trois places au classement (14e).

Du côté des prétendants à l'Europe, c'est Rennes qui s'est illustré, avec une victoire 3-1 à Evian. Hadji, Pitroipa et Erding ont surmonté l'ouverture du score de Leroy. Trois points bienvenus pour les Bretons, qui n'avaient remporté qu'un seul de leurs sept derniers matches.

Rennes vient chiper la 6e place de Saint-Etienne, tenu en échec à Ajaccio (1-1). Un léger mieux pour les Verts, qui venaient d'aligner trois revers d'affilée, et un nouveau point de glané pour Ajaccio.

Victoire pour Rennes, nul pour Saint-Etienne et défaite pour Toulouse, qui demeure néanmoins le mieux placé (5e). A Valenciennes (2-0), les Violets, réduits à dix par l'exclusion de Tabanou (43e), ont cédé sur des buts de Danic (63e) puis Samassa sur penalty (89) et ont manqué l'occasion de s'approcher du podium.

Mais la meilleure équipe du moment reste... Nancy ! L'ASNL a réussi une cinquième victoire sur ses six derniers matches, pour venir flirter avec la 10e place. L'homme en forme s'appelle Bakaye Traoré, auteur d'un doublé à Dijon (2-0) et de quatre buts en trois journées.

Dimanche, Nice-Lorient et Caen-Bordeaux offriront un apéritif en attendant PSG-OM.

ybl/jmt