NOUVELLES
07/04/2012 01:10 EDT | Actualisé 07/06/2012 05:12 EDT

Bahreïn: le Danemark demande le transfert d'un détenu en grève de la faim

Le Danemark a demandé à Bahreïn d'autoriser le transfert vers ce pays européen d'un militant chiite détenu et en grève de la faim depuis près de deux mois, également titulaire de la nationalité danoise, a rapporté samedi l'agence de presse bahreïnie BNA.

Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn cheikh Khaled ben Ahmad al-Khalifa "a reçu une lettre écrite de la part du ministre danois des Affaires étrangères Villy Soevndal, demandant le transfert d'Abdel Hadi al-Khawaja vers le Danemark, puisqu'il est de nationalité danoise", a écrit la BNA.

"La lettre a été transmise au chef du Conseil de Justice suprême afin qu'il l'étudie et prenne une décision," a ajouté BNA.

M. Khawaja, condamné à la réclusion à perpétuité dans le sillage des manifestations des chiites, majoritaires à Bahreïn, contre la dynastie sunnite en février/mars 2011, a entamé une grève de la faim dans la nuit du 8 au 9 février.

Des manifestations de soutien ont eu lieu et le parti Al-Wefaq, principale force de l'opposition chiite, a prévenu que le militant était "entré dans une phase dangereuse", estimant que le monde avait "la responsabilité d'intervenir pour sauver sa vie qui est en danger".

Mardi, l'organisation Front Line Defenders, basée à Dublin et dont M. Khawaja est membre, a assuré qu'il avait perdu 25% de sa masse corporelle et que sa vie était en danger.

Les autorités ont répondu mercredi que le militant avait perdu 10 kg mais qu'il continuait à prendre des boissons enrichies en minéraux et en glucose.

Un an après l'écrasement d'un soulèvement lancé dans le sillage du Printemps arabe, les chiites ont relancé leur mouvement de protestation, réclamant la mise en oeuvre de réformes politiques à Bahreïn.

lyn/cnp/sbh