NOUVELLES
26/03/2012 05:57 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

Aung San Suu Kyi, épuisée, suspend sa campagne pour quatre ou cinq jours

L'opposante et lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, qui brigue un siège lors des élections législatives partielles du 1er avril en Birmanie, a interrompu sa campagne pour quatre ou cinq jours, a précisé lundi son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

L'opposante est épuisée et stressée, ce qui l'a contrainte à interrompre dimanche son voyage à Mergui (sud du pays), dans le cadre de la campagne électorale, précise la LND dans son communiqué. Elle se repose désormais à son domicile de Rangoon pour quatre ou cinq jours.

"Elle est très faible et a besoin d'une perfusion", a expliqué un porte-parole de la LND Han Thar Myint. "Elle est très fragile pour l'instant et a besoin de repos". Elle souffre de maux d'estomac et de chutes de tension, ce qui l'avaient déjà rendue malade lors de la campagne à Mandalay début mars.

La LND rappelle que la candidate était en bonne santé d'après un bilan médical effectué en février dernier.

Agée de 66 ans, Aung San Suu Kyi a été affaiblie par son emploi du temps serré qui l'a emmenée à travers tout le pays pour soutenir les candidats de son parti, dans 44 circonscriptions. Elle-même est candidate dans la circonscription du sud de Rangoon.

Aung San Suu Kyi a parcouru plusieurs milliers de kilomètres en voiture, en avion et en bateau pour faire campagne pour son parti. AP

ljg/v226