NOUVELLES
22/03/2012 07:14 EDT | Actualisé 22/05/2012 05:12 EDT

Erreur d'emballage concernant un médicament puissant de la société Sandoz

OTTAWA - Santé Canada avise les professionnels de la santé d'une erreur d'emballage concernant un médicament puissant de la société pharmaceutique Sandoz.

Un hôpital a découvert que des ampoules étiquetées comme étant du chlorhydrate d'isoprotérénol avaient été placées par erreur dans une boîte dont la mention d'étiquetage indiquait qu'elle contenait du sulfate de morphine.

Santé Canada n'a pas reçu d'informations voulant que des patients en aient été affectés mais veut éviter tout risque découlant de ce problème d'emballage. Des patients pourraient en effet être privés de la thérapie morphinique prévue.

De plus, le chlorhydrate d'isoprotérénol est associé à un risque de tachycardie et d'arythmie, lesquelles peuvent mettre la vie du patient en danger. Il peut y avoir d'autres effets secondaires, comme des maux de tête, des tremblements et de la transpiration.

Santé Canada travaille avec Sandoz Canada afin de déterminer l'ampleur de la situation et d'éviter qu'un autre emballage contenant le mauvais produit, le cas échéant, n'entre dans la chaîne d'approvisionnement en médicaments. Santé Canada a également communiqué avec les provinces et les territoires à ce sujet.

Il est donc recommandé aux professionnels d'isoler sans tarder tout produit provenant des lots concernés jusqu'à nouvel avis.

Les produits touchés sont les suivants:

- Solution injectable de sulfate de morphine USP, 2mg/mL 1mL, DIN 2242484, UPC 057513056420, Lot CC2824 exp. 2014-12.

- Solution injectable de chlorhydrate d'isoprotérénol USP, 0.2 mg/mL 1mL, DIN 897639, UPC 057513046001, Lot CB8787 exp. 2012-11.

-