NOUVELLES
21/03/2012 07:54 EDT | Actualisé 21/05/2012 05:12 EDT

Otage en Somalie: une touriste britannique libérée après six mois de captivité

AP

MOGADISHU, Somalia - Une touriste britannique qui avait été enlevée sur l'île de Lamu (Kenya) par des pirates somaliens a été libérée mercredi après plus de six mois de captivité, ont annoncé trois responsables somaliens de milices.

Judith Tebbutt avait été enlevée en septembre par des hommes en armes qui ont tué son époux, David Tebbutt, pendant l'attaque qui a visé le Kiwayu Safari Village, "campement" sur la plage, composé de 18 paillotes de luxe, à 50 km au nord de Lamu, la capitale de cette île touristique située dans l'Océan Indien.

A la chaîne ITV, l'ex-otage a déclaré: "les circonstances, avec la mort de mon mari, ont rendu les choses très difficiles. Je suis maintenant juste contente d'être libre et impatiente de voir mon fils, qui a réussi à obtenir ma libération. Je ne sais pas comment il a fait, mais il a réussi, et c'est merveilleux".

Sa libération avait été annoncée par un responsable de la milice Ahlu Sunnah Wal Jama, nommé Mohammed Hussein. Un autre officiel de la milice, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a précisé qu'une rançon avait été versée. Aucun montant n'a été évoqué.

Le Foreign Office (ministère britannique des affaires étrangères) s'est contenté de dire que la priorité était désormais de mettre l'ex-otage en lieu sûr. Mme Tebbutt devait quitter la Somalie pour le Kenya dans la journée.

Les pirates somaliens ont sévi à plusieurs reprises dans cette région. En octobre, ils avaient enlevé la Française Marie Dedieu, âgée de 66 ans et résidente sur l'île de Manda, juste en face de Lamu. Cette femme, tétraplégique et atteinte d'un cancer, a succombé pendant sa captivité, faute de soins médicaux. AP

nc/v