NOUVELLES
21/03/2012 10:00 EDT | Actualisé 21/05/2012 05:12 EDT

Panathinaikos pourrait être sanctionné pour le comportement violent de ses fans

ATHÈNES, Grèce - Un procureur de l'État a déposé des accusations à l'endroit de Panathinaikos à la suite d'incidents violents survenus durant un match contre le club rival Olympiakos, le week-end dernier au Stade olympique d'Athènes, et qui ont blessé 20 policiers.

Le procureur a avancé, mercredi, que le club d'Athènes était responsable pour les blessures et les dommages au stade causés par les «affrontements importants». Il est donc possible que Panathinaikos doivent payer une amende imposante et se voit enlever des points au classement.

Le match a été interrompu à la 82e minute à cause d'une confrontation entre partisans du Panathinaikos et des policiers anti-émeute. Des spectateurs ont lancé des bombes à l'essence et des feux d'artifice sur la piste. Olympiakos menait 1-0 et il est probable que la victoire lui soit accordée.