NOUVELLES
21/03/2012 11:07 EDT | Actualisé 21/05/2012 05:12 EDT

Le triangle amoureux de «Hunger Games» tient les jeunes fans en haleine

LOS ANGELES, États-Unis - Edward Cullen et Jacob Black peuvent aller se rhabiller: un nouveau triangle amoureux suscite maintenant le débat auprès des jeunes filles.

Le film «The Hunger Games», qui prendra l'affiche vendredi, est sujet de discussions animées, tournant autour des prétendants de l'héroïne, Katniss Everdeen. Certains appuient sa relation avec son meilleur ami, Gale Hawthorne, tandis que d'autres voudraient plutôt la voir au côté de son adversaire aux Jeux, Peeta Mellark.

L'acteur de 19 ans Josh Hutcherson, qui interprète Mellark, préfère pour sa part ne pas se prononcer. Il a plutôt lancé à la blague qu'il appuie une relation entre Katniss, interprétée par Jennifer Lawrence, et son mentor régulièrement ivre, Haymitch (Woody Harrelson).

Dans «The Hunger Games», des jeunes sont forcés de participer à un combat télévisé dont un seul participant sortira vivant. L'histoire est tirée d'un livre de Suzanne Collins, qui a coécrit le scénario et qui fait partie des producteurs du film.

«L'implication de Suzanne Collins m'a donné en tant que fan — et aux autres fans du livre — une certaine confiance, sachant qu'elle n'a pas seulement remis le livre en disant "Ok, faites ce que vous voulez". Je crois que sa participation a offert une certaine sécurité.»

Pour se préparer pour son rôle, Hutcherson a dû se faire des muscles. Il a entrepris un entraînement rigoureux en plus de modifier son alimentation. L'entraînement ne lui a posé aucun problème, mais il n'a pas vraiment apprécié devoir suivre une diète.

«J'ai dû lever plus de poids et manger plus de protéines, et beaucoup moins de glucides ce qui n'était pas agréable. Je préfère les glucides aux protéines en général», a-t-il expliqué.

Hutcherson admet qu'il se sent libéré à l'approche de la sortie du film, sujet d'une immense frénésie auprès des fans du livre. Il est maintenant prêt à leur offrir le produit final.

«Nous pouvons enfin donner aux gens ce qu'ils attendaient depuis longtemps et c'est très satisfaisant pour moi. Je suis très fier», a-t-il conclu.