NOUVELLES
21/03/2012 06:10 EDT | Actualisé 21/05/2012 05:12 EDT

Le réalisateur de «Kony 2012» restera hospitalisé pendant plusieurs semaines

SAN DIEGO - Le réalisateur de la vidéo virale au sujet du chef rebelle ougandais Joseph Kony est atteint de «psychose réactionnelle brève» et restera hospitalisé pendant plusieurs semaines, a déclaré sa femme mercredi.

Jason Russell, âgé de 33 ans, a été arrêté la semaine dernière à San Diego après que des témoins l'eurent aperçu en train de courir dans la rue en sous-vêtements en criant de façon incohérente et en frappant le sol de ses poings.

L'incident est survenu après que l'immense succès de la vidéo sur Internet eut attiré l'attention sur les activités de l'organisation Invisible Children, le groupe que M. Russell a cofondé en 2005 pour combattre les atrocités causées par la guerre en Afrique.

«Le diagnostic préliminaire qu'il a reçu est appelé psychose réactionnelle brève, une affection aiguë provoquée par un épuisement extrême, le stress et la déshydratation», a dit Danica Russell. «Même si c'est nouveau pour nous, les médecins ont dit qu'il s'agissait d'une affection courante compte tenu du grand choc mental, émotionnel et physique que son corps a subi au cours des deux dernières semaines. Même pour nous, il est difficile de comprendre la transition subite entre l'anonymat relatif et l'attention mondiale (...) en quelques jours.»

La psychose réactionnelle brève est provoquée par un stress extrême. Les symptômes comprennent notamment des hallucinations et un discours et un comportement étranges. Des médicaments antipsychotiques et une thérapie peuvent alléger les symptômes et les personnes atteintes vont généralement mieux après environ un mois.

Danica Russell a indiqué qu'il pourrait falloir des mois avant que son mari retourne travailler chez Invisible Children.

«Jason ira mieux. Il a encore du chemin à faire, mais nous sommes persuadés qu'il se rétablira entièrement», a-t-elle dit.

Jason Russell est le narrateur et le réalisateur de la vidéo «Kony 2012», qui a été vue plus de 84 millions de fois sur YouTube depuis sa mise en ligne ce mois-ci. Dans la vidéo, il parle à son jeune fils de Joseph Kony et de son Armée de résistance du Seigneur (LRA).

L'organisation Invisible Children a été critiquée pour ne pas consacrer assez d'argent aux personnes qu'elle veut aider et a été accusée de simplifier le conflit impliquant la LRA et son leader, recherché pour crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale.

Invisible Children a admis que sa vidéo négligeait les nuances, tout en affirmant qu'il s'agissait d'un «premier point d'entrée» pour expliquer le conflit «dans un format facilement compréhensible». L'organisation affirme que l'argent qui bénéficie directement à la cause qu'elle défend a représenté plus de 80 pour cent de ses dépenses entre 2007 et 2011.