NOUVELLES
19/03/2012 11:04 EDT | Actualisé 19/05/2012 05:12 EDT

La valeur du titre de Cardiome s'effondre de 54 pour cent à Toronto

VANCOUVER - La valeur du titre de Cardiome (TSX:COM) s'est effondrée de 53,9 pour cent à la Bourse de Toronto lundi, après que la firme pharmaceutique eut annoncé que le géant Merck n'appuierait plus le développement de la version orale de son médicament cardiaque Vernakalant.

L'action de Cardiome a clôturé lundi à 88 cents sur le parquet torontois, en baisse de 1,03 $.

Merck a justifié sa décision en évoquant la réglementation contextuelle et l'échéancier prévu pour le développement du médicament, qui est utilisé pour traiter l'arythmie cardiaque, a expliqué Cardiome.

La société de Vancouver a indiqué qu'elle réduirait conséquemment ses dépenses d'exploitation annuelles d'environ 11 millions $, avant intérêts.

Merck entend toutefois continuer à épauler la version intraveineuse du Vernakalant, qui est mise en marché en Europe et en Amérique latine sous le nom de Brinavess.