NOUVELLES
19/03/2012 02:31 EDT | Actualisé 19/05/2012 05:12 EDT

Kevin Costner devant les tribunaux pour un conflit avec une sculpteure

VERMILLION, États-Unis - L'avocat de Kevin Costner a déclaré, lundi, devant la Cour suprême du Dakota du Sud que son client n'avait pas manqué à son contrat avec une artiste en décidant de placer la sculpture qui lui avait commandée sur un autre site que celui prévu au départ.

L'acteur et cinéaste, qui a en grande partie tourné «Danse avec les loups» dans le Dakota du Sud, avait versé 300 000 $ à Peggy Detmers dans les années 1990 afin qu'elle crée une oeuvre en bronze pour un complexe touristique baptisé The Dunbar qu'il prévoyait bâtir dans les Black Hills, une chaîne de montagnes de l'État.

Ce projet n'ayant jamais vu le jour, la vedette a décidé d'exposer la sculpture, constituée de 17 pièces grandeur nature représentant des Amérindiens en train de chasser le bison, à son musée Tatanka près de la ville de Deadwood.

Mme Detmers a fait valoir qu'elle avait passé six ans à produire l'oeuvre et qu'elle avait offert un bon prix à M. Costner parce qu'elle croyait qu'il lui commanderait d'autres sculptures pour son complexe.

Elle affirme que, parce que le Dunbar n'a jamais été construit et que le choix du nouvel emplacement ne s'est pas fait d'un commun accord comme le stipule le contrat, la sculpture devrait être vendue et elle devrait toucher la moitié des fruits de la vente.

Un juge avait toutefois statué en juillet dernier que Peggy Detmers avait montré qu'elle n'avait pas de problème avec l'idée de mettre son oeuvre à Tatanka puisqu'elle avait participé au développement du site et à plusieurs événements relatifs à son ouverture. Le lieu regroupe la sculpture, un musée et un centre de renseignements.

Kyle Wiese, l'un des deux avocats représentant Kevin Costner dans cette affaire, a rappelé que Mme Detmers avait pris part à l'élaboration de la maquette et à la construction de Tatanka ainsi qu'à la cérémonie d'inauguration des travaux en juin 2003.

Selon Me Wiese, le comportement de la dame indiquait qu'elle était d'accord avec la décision de placer son oeuvre au musée. Il a ajouté que son client n'aurait pas déboursé 6 millions $ pour bâtir Tatanka si l'artiste n'avait pas aimé l'endroit.

Le musée se trouve sur une terre de 85 acres près des 915 acres où la star voulait ériger The Dunbar.

L'avocat de la sculpteure, Andrew Damgaard, a admis que sa cliente avait accepté en 2003 d'exposer sa création à Tatanka. Il a toutefois soutenu qu'elle avait alors l'impression que le complexe serait effectivement construit.

Kevin Costner n'était pas présent lors de l'audience de lundi. La Cour suprême rendra son jugement par écrit à une date ultérieure.