NOUVELLES
19/03/2012 06:09 EDT | Actualisé 19/03/2012 06:09 EDT

Air Canada accuse ses pilotes de grève illégale

getty

MONTREAL, 19 mars 2012 (AFP) - Le groupe Air Canada, premier transporteur aérien canadien, a accusé ses pilotes de mener une grève illégale, auprès d'un organisme officiel chargé de faire respecter le code du travail, a indiqué lundi ce dernier.

La Commission canadienne des relations industrielles (CCRI) a reçu un document d'Air Canada signalant qu'un "nombre anormalement élevé" de pilotes avaient pris des journées de congé maladie, a indiqué à l'AFP la directrice exécutive de l'organisme, Ginette Brazeau.

Plusieurs dizaines de vols ont dû être retardés ou annulés le week-end dernier, en partie à cause du brouillard et d'un incendie ayant touché le système de signalisation d'une piste à Toronto, et en partie en raison d'un nombre insuffisant de pilotes.

Ces derniers refusent de ratifier la nouvelle convention collective, jugeant insuffisante la progression de leurs salaires.

Un lock-out, suspension du travail décrété par la direction, a été évité il y a une semaine, la ministre du Travail Lisa Raitt ayant saisi la CCRI, puis le parlement ayant voté une loi interdisant toute interruption de service à Air Canada et imposant un arbitrage.

A la suite de la démarche d'Air Canada, la commission a sollicité une réponse du syndicat de pilotes, qui a cinq jours pour réagir. Air Canada aura ensuite encore cinq jours pour lui répondre.

La CCRI pourrait donc arrêter sa position la semaine prochaine. Si elle considère qu'il s'agit effectivement d'une grève illégale, le syndicat risque de devoir payer de fortes amendes.