Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'université Virginia Tech coupable de négligence pour la fusillade de 2007

CHRISTIANSBURG, États-Unis - L'université Virginia Tech, en Virginie, a été reconnue coupable de négligence mercredi pour avoir tardé à donner l'alerte lors de la fusillade de 2007, qui a fait 33 morts.

Les jurés ont rendu ce verdict après une plainte civile déposée par les parents de deux étudiantes tuées le 16 avril 2007. La tuerie à Virginia Tech a été fusillade la plus meurtrière à survenir dans l'histoire moderne des États-Unis.

Les jurés ont délibéré pendant trois heures et demie avant d'accorder un dédommagement de 4 millions $US à chacune des familles. L'État a aussitôt fait appel pour demander une diminution du montant alloué. Les lois de la Virginie fixent à 100 000 $US le montant maximal que l'État peut verser à une victime.

Les familles d'Erin Peterson et de Julia Pryde ont estimé que les étudiantes seraient probablement encore en vie aujourd'hui si la police de Virginia Tech et les administrateurs de l'université avaient averti le campus que deux fusillades venaient de survenir dans un dortoir, plus de deux heures avant que le forcené ne poursuive la tuerie et finisse par se suicider.

Les responsables de l'université ont affirmé qu'ils avaient cru que les premiers tirs dans le dortoir étaient un incident isolé.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.