Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Daytona 500 du NASCAR: un succès à la télé, même un lundi soir

DAYTONA BEACH, États-Unis - Si vous voulez attirer l'attention, pourquoi pas une immense boule de feu ? Voilà qui a fonctionné pour le NASCAR, qui a attiré un large public à Fox, même si la course a été reportée par la pluie pour la première fois en 54 ans d'existence.

Le premier Daytona 500 à être disputé en soirée a été un succès pour Fox, qui a eu ses meilleures cotes d'écoute d'un lundi soir depuis la Série mondiale de 2010.

L'attrait a été dû en partie à l'incident survenu quand Juan Pablo Montoya a heurté un camion plein de carburant. Personne n'a été blessé, mais la piste s'est enflammée et on a dû interrompre la course pendant deux heures.

Jim Rome, figure bien connue de la radio consacrée au sport, a dit que la course a été plus divertissante que n'importe quel match du lundi soir dans la NFL en 2011.

Matt Kenseth a prévalu pour une deuxième fois à Daytona, résistant à Dale Earnhardt fils et Greg Biffle au terme d'une prolongation de deux tours. La course qu'on pensait amorcer en après-midi dimanche s'est terminée aux petites heures du matin mardi.

Le président du NASCAR, Mike Helton, n'est pas certain si les courses les soirs de semaine sont une avenue à considérer à l'avenir.

«Nous avons procédé ainsi par la force des choses. Ce n'était pas prévu comme ça, a dit Helton. Fox a certainement agi de façon très professionnelle pour nous aider à fournir la couverture que tous voulaient. Nous sommes très reconnaissants envers les amateurs qui sont restés avec nous jusqu'au bout, sur place ou à la télé.

«Pour ce qui est de notre calendrier dans le futur, l'intérêt est surtout le week-end, c'est ce que nous sommes, a t-il poursuivi. La course de lundi a quand même fourni un échantillon qu'on pourra étudier dans le futur, je suppose.»

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.