NOUVELLES
22/02/2012 10:38 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

Un accident de train fait 49 morts et 600 blessés à Buenos Aires

BUENOS AIRES, Argentine - Un train de banlieue a percuté, mercredi, un heurtoir en bout de quai d'une gare de Buenos Aires, un accident qui a fait au moins 49 morts et 600 blessés, selon des responsables de la police et des secours.

Les victimes décédées sont 48 adultes et un enfant, a déclaré Nestor Rodriguez, un responsable de la police nationale. On compte par ailleurs quelque 600 blessés, dont 461 ont été hospitalisés, a précisé Alberto Crescenti, directeur des services médicaux d'urgence de la capitale argentine.

Plusieurs dizaines de passagers sont restés prisonniers de la voiture de tête. Les sauveteurs ont scié le toit et les ont extraits un par un grâce à un système de poulies.

Les causes de l'accident n'ont pas encore été déterminées. Selon les premiers éléments de l'enquête, le train est arrivé trop vite et a percuté le heurtoir à environ 25 kilomètres/heure à la gare Once, l'une des plus fréquentées de Buenos Aires. La cabine du conducteur a été enfoncée sous le choc, tandis que les voitures suivantes se sont encastrées les unes dans les autres, dont l'une sur près de six mètres, selon le ministre des Transports J.P. Schiavi.

D'après Ruben Sobrero, secrétaire général du syndicat des conducteurs de la ligne Sarmiento, la rame accidentée mercredi «est sortie de la maintenance hier (lundi) et les freins fonctionnaient bien. D'après ce que nous savons, le train avait freiné sans problèmes aux précédentes stations».

Le conducteur de train, âgé de 28 ans, a été hospitalisé et le syndicat n'a pas encore pu lui parler, a ajouté Ruben Sobrero.

Mais des passagers ont affirmé que le conducteur avait eu des problèmes de freins aux stations précédentes et avait dépassé les lignes d'arrêt.

C'est le plus grave accident ferroviaire en Argentine depuis le 1er février 1970. Une collision entre deux trains avait alors fait 200 morts dans la banlieue de Buenos Aires. Cinq accidents graves sont survenus depuis décembre 2010. Le plus meurtrier, le 13 septembre 2011, a fait 11 morts.