NOUVELLES
22/02/2012 11:05 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

Talisman et Mitsubishi s'associent dans une coentreprise en Papouasie

CALGARY - La firme canadienne d'hydrocarbures Talisman Energy s'associe à la japonaise Mitsubishi pour exploiter des projets de gaz naturel en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

C'est la deuxième entente du genre conclue par Mitsubishi avec une entreprise canadienne pour mettre la main sur des réserves de gaz naturel.

Talisman, dont le siège social se trouve à Calgary, a expliqué mercredi que Mitsubishi déboursera environ 280 millions $ US pour la création d'une coentreprise portant sur neuf permis en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Talisman détiendra une participation d'environ 40 pour cent dans ces permis, contre 20 pour cent pour sa partenaire japonaise.

Les entreprises espèrent exporter environ trois millions de tonnes métriques de gaz naturel liquéfié chaque année.

Le vice-président de Talisman, Paul Blakeley, a indiqué par voie de communiqué que Mitsubishi apportait au projet une expertise approfondie dans le développement et la mise en marché du gaz naturel liquéfié.

La semaine dernière, Mitsubishi a acheté de la canadienne Encana une participation de 40 pour cent dans Cutbank Ridge Partnership, au coût de 2,9 milliards $. Cette entente porte sur une propriété dans le nord-est de la Colombie-Britannique qui recèlerait 900 millions de pieds cubes de gaz naturel.

Mitsubishi cherche à profiter de l'appétit asiatique pour l'énergie abordable et de la forte demande au Japon, après la fermeture de pratiquement tous les réacteurs nucléaires du pays.

L'action de Talisman (TSX:TLM) a pris mercredi 41 cents à la Bourse de Toronto et terminé la séance à 14,26 $.