NOUVELLES
22/02/2012 04:03 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

Microsoft porte plainte contre Motorola et Google auprès de l'Union européenne

BRUXELLES - Microsoft a logé une plainte formelle auprès des autorités de réglementation de l'Union européenne (UE) contre Motorola Mobility et son prochain propriétaire Google, mercredi, affirmant que les méthodes employées par Motorola afin de faire respecter ses droits en matière de brevets face aux sociétés rivales allaient à l'encontre des règles régissant la concurrence.

Cette plainte survient après qu'Apple eut entrepris la semaine dernière une démarche similaire contre Motorola.

Motorola est en voie d'être absorbé par Google en retour de 12,5 milliards $ US, ce qui constitue la plus importante transaction de l'histoire de la société californienne. Microsoft craint que Google ne change rien à la façon de faire de Motorola en ce qui a trait au contrôle de brevets clés.

Des poursuites ont été intentées contre Apple et Microsoft en Europe et aux États-Unis, Motorola affirmant que ces compagnies exploitent sans permission certains de ses brevets clés pour leurs produits.

De leur côté, Apple et Microsoft estiment que Motorola demandent trop d'argent pour l'utilisation des brevets en question.

Un porte-parole de Google a indiqué que la compagnie n'avait encore examiné la plainte de Microsoft.

Du côté de Motorola, une porte-parole n'a pas immédiatement répondu à une demande de réaction faite par courriel.