NOUVELLES
22/02/2012 05:25 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

Les Suisses du FC Bâle surprennent le Bayern Munich 1-0 en Ligue des Champions

LONDRES - Les négligés suisses du FC Bâle ont ajouté le Bayern Munich à leur tableau de chasse en Ligue des Champions, mercredi, quand ils ont battu les Allemands aux quatre titres européens 1-0.

Après avoir battu Manchester United en phase de groupe pour atteindre le deuxième tour, Bâle a frappé deux fois le cadre avant que le substitut Valentin Stocker ne déjoue le gardien Manuel Neuer entre les jambes à la 86e minute.

Marseille a aussi marqué tardivement dans sa rencontre face à l'Inter Milan pour signer un gain de 1-0. C'est Andre Ayew qui a poussé de la tête le ballon dans le filet italien pour donner la victoire aux siens dans les arrêts de jeu. Marseille est invaincu à ses 16 derniers matches.

Les matchs retour de ces duels seront disputés le 13 mars prochain.

Bâle a offert le même jeu sans peur qui a permis un nul de 3-3 et un gain de 2-1 face à Manchester United, en phase de groupe, ce qui a créé plusieurs chances de marquer des deux côtés.

Le gardien du Bâle Yann Sommer a dû faire plusieurs arrêts, dont un en début de match et sur courte distance contre Franck Ribéry.

Sommer a frustré Ribéry une fois de plus en plongeant à la 11e minute. Les Suisses ont commencé à faire tourner le vent par la suite, le Bayern devant se débrouiller sans le milieu de terrain Bastian Schweinsteiger, blessé. Neuer s'est alors dressé devant Marco Streller, Aleksandar Dragovic et Xherdan Shaqiri.

Shaqiri doit se joindre au Bayern en Bundesliga la saison prochaine. Le transfert serait d'une valeur de 15,3 M $.

Jacques Zoua, qui a remplacé Shaqiri à la 83e minute, a fait la passe qui a mené au but vainqueur de Stocker.

L'Inter semblait se diriger vers un nul en France, mais le Ghanéen Ayew a bien jumelé sa course à un coup de pied de coin, dans la troisième minute des arrêts de jeu, envoyant le ballon hors de la portée du gardien Julio Cesar.

L'Inter perdait pour la sixième fois en sept matches, ce qui augmente encore plus la pression sur l'entraîneur Claudio Ranieri. Ce dernier a laissé Diego Milito sur le banc, même si l'Argentin est le seul à avoir marqué dans la pénible séquence actuelle du club.

Diego Forlan a eu la meilleure occasion des Milanais en début de match, forçant le gardien Steve Mandanda à faire dévier le ballon au-dessus de son filet.