NOUVELLES
22/02/2012 01:17 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

La revente de maisons a grimpé de 4,3 pour cent aux États-Unis en janvier

WASHINGTON - L'activité de revente de maisons aux États-Unis a progressé en janvier à sa plus vive allure en près de deux ans, laissant entrevoir de modestes signes de santé en vue du printemps, habituellement une saison occupée à ce chapitre.

L'association nationale des courtiers immobiliers a indiqué mercredi que les ventes aux États-Unis avaient progressé de 4,3 pour cent le mois dernier pour atteindre le nombre désaisonnalisé et annualisé de 4,57 millions d'unités. Il s'agit du plus haut niveau depuis mai 2010.

Les ventes de maisons ont crû lors de trois des quatre derniers mois. Mais elles restent bien inférieures au niveau des six millions d'unités, qui correspond, selon les économistes, à un marché en bonne santé.

Le rapport de mercredi offre un portrait mitigé de la lente reprise du marché de l'habitation. Le nombre de premiers acheteurs, critiques à la reprise du marché, s'est légèrement amélioré pour représenter jusqu'à 33 pour cent de toutes les ventes. Cela reste cependant en deçà du niveau de 40 pour cent qui signale habituellement que le marché est en bonne condition.

Les ventes de maisons à risque de forclusion ont aussi progressé pour représenter 35 pour cent de toutes les transactions. Ces ventes nuisent au marché parce qu'elles réduisent la valeur des maisons.

Les courtiers immobiliers ont en outre révisé à la baisse les données sur la revente de maison en décembre. Plutôt qu'une hausse de cinq pour cent, leurs chiffres font maintenant état d'un recul de 0,5 pour cent.