NOUVELLES
22/02/2012 04:23 EST | Actualisé 23/04/2012 05:12 EDT

Andreas Prommegger prend sa revanche à la Coupe du monde de Stoneham

AFP

STONEHAM, Qc - L'Autrichien Andreas Prommegger l'a finalement sa victoire à Stoneham. Après s'être incliné en finale face à son coéquipier Benjamin Karl les deux années précédentes, le vétéran planchiste s'est imposé, mercredi, lors du slalom géant parallèle de la Coupe du monde de surf des neiges disputée à la station de ski au nord de Québec.

Prommegger a connu une journée faste. D'abord, il a défait Karl en demi-finale, puis il a devancé de 11 centièmes un autre compatriote, Manuel Veith, en finale. En prime, ce succès lui a permis de se hisser en tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité avec 4950 points, 260 points devant l'Italien Roland Fischnaller, sixième de l'épreuve.

«C'est effectivement une revanche pour moi, a reconnu Prommegger. J'étais monté sur le podium à mes quatre précédentes visites ici, mais jamais sur la plus haute marche.

«Il s'agit aussi de ma première victoire cette saison en slalom géant parallèle — il a gagné à la mi-janvier chez lui en Autriche, mais c'était en slalom parallèle. Les conditions étaient difficiles avec une visibilité réduite. Je suis très fatigué, mais comblé.»

L'Italien Nevin Galmarini a privé l'Autriche d'un triplé lorsqu'il a pris la mesure de Karl, vainqueur des quatre précédentes éditions, dans la petite finale.

«C'aurait été formidable de nous retrouver tous les trois sur le podium. Notre équipe est très forte et c'est très stimulant pour chacun de nous d'avoir cette compétition de l'intérieur. Chose certaine, avec nos succès des dernières années à Stoneham, nous sommes prêts pour les Championnats du monde l'an prochain.»

Matthew Morison, le seul Canadien à s'être qualifié pour les duels de l'après-midi, a été éliminé dès les huitièmes de finale et il a été classé neuvième.

«Dans la deuxième manche, je n'ai pas réussi à afficher la même vitesse que dans la première, a commenté l'athète de Burketon, en Ontario. Cela m'a coûté cher à la fin. Ça n'a tout simplement pas bien fonctionné pour moi aujourd'hui. C'est une journée à oublier.»

Jasey-Jay Anderson, de Mont-Tremblant, de retour cette saison après une retraite d'un an, n'a pas franchi les qualifications en matinée et il s’est classé 24e.

«Je suis un gars qui a besoin de beaucoup de millage pour sentir les choses, a raconté Anderson. Je me redéveloppe en tant qu'athlète.»

Les autres Canadiens inscrits n'ont guère eu plus de succès: Darren Gardner a fini au 29e rang, Michael Lambert 33e, Richard Enanoff 35e, Matthew Carter 36e, Steve Barlow 38e, Jack Keating 41e, Sébastien Beaulieu 42e, Olivier Vachon 43e et Blake Bogden 44e. Le Trifluvien Indrik Trahan a été disqualifié.

Chez les dames, la Russe Ekaterina Tudegesheva a savouré sa première victoire de la saison après avoir dominé l'Autrichienne Julia Dujmovits en finale.

«Je suis très excitée, surtout que cette victoire me permet de m'installer en tête du classement de la Coupe du monde, a dit l'athlète de 24 ans. Je ne me sentais pas très en confiance lors des qualifications, mais je me suis sentie plus à l'aise au fil de la journée.»

La Suissesse Julie Zogg est montée sur la troisième marche du podium.

Caroline Calvé, quatrième l'an dernier à Stoneham, a échoué dès les huitièmes de finale, se classant finalement 15e après avoir commis une erreur lors de la deuxième manche. Elle avait pourtant eu le meilleur face à l’Allemande Amelie Kober à leur première descente et bénéficiait d'une marge de 1,5 seconde.

«Dans la partie la plus abrupte, après la huitième porte, j'ai voulu ajuster ma ligne pour entrer plus directement», a analysé Calvé, qui réside à Lachine mais qui est native de Aylmer. «Quand je suis venue pour placer ma planche en mettant moins de poids, je l’ai fait un peu trop tôt et ça n’a pas tenu.

«Le parcours ne tournait pas beaucoup, pas autant qu’à l’entraînement en tout cas. J'aurais préféré un parcours plus droit, car c'aurait éliminé les Européennes qui ne savent pas tourner. C'est vraiment 'plate' car j'avais en tête d'aller jusqu'au bout.»

Même si elle avait le sourire lors de sa rencontre avec les journalistes, Calvé n'en était pas moins déçue de la tournure des événements. Après avoir remporté sa première victoire en Coupe du monde en Italie en décembre dernier, la barre est désormais plus haute pour elle.

«Je sais que je suis capable d'être sur la première marche du podium. Je sais que c'est possible. À chaque course, je ne me présente pas pour finir 11e, je me présente pour être parmi les meilleures. Mon intention, c'est de gagner.»

Marianne Leeson, 20e, Ariane Lavigne, 24e, Zoe Rubin, 32e, Megan Farrell, 34e, Jade Depont, 35e, Cora Fellows, 36e, et Ekaterina Zavialova, qui a dû abandonner, étaient les autres Canadiennes en lice.

La Coupe du monde de surf des neiges de Stoneham se poursuit jeudi avec l'épreuve de demi-lune.