POLITIQUE
21/02/2012 09:35 EST | Actualisé 22/04/2012 05:12 EDT

Québec veut permettre aux villes d'installer des radars photo

alamy

(Radio-Canada.ca) Radio-Canada a appris que Québec veut permettre aux administrations municipales d'installer des radars photo sur leur territoire.

Le gouvernement Charest annoncera mercredi un projet pilote d'un an et demi dans la ville de Québec, au bout duquel il décidera s'il étend la mesure à toutes les municipalités. Pour l'instant, moins d'une dizaine d'appareils s'ajouteront aux 15 déjà en service.

La Ville proposera les sites pour l'installation des radars photo, mais le ministre des Transports se garde le dernier mot. Pierre Moreau cherchera avant tout des endroits où le risque d'accident est élevé, comme il le laissait déjà entendre il y a quatre mois. « L'objectif premier, c'est véritablement d'accentuer les mesures pour la sécurité », disait-il.

Il s'agit d'une condition stricte pour le gouvernement, qui ne veut pas donner l'impression de permettre l'installation de pièges à contraventions. Il tient par ailleurs à ce que l'argent amassé avec les appareils serve à améliorer la sécurité routière.

Selon les sources de Radio-Canada, la Ville de Montréal a été approchée pour participer au projet pilote, mais elle a décliné l'invitation. Elle voudrait pouvoir gérer comme bon lui semble les recettes générées par les radars photo.

Le maire de Québec Régis Labeaume réclame depuis 2009 de pouvoir installer des radars photo dans sa ville.