NOUVELLES
19/02/2012 09:25 EST | Actualisé 20/04/2012 05:12 EDT

Sénégal: De nouveaux heurts entre manifestants et policiers font deux morts

DAKAR, Sénégal - Deux personnes ont été tuées dimanche au Sénégal durant des manifestations demandant au président sortant Abdoulaye Wade de se retirer des prochaines élections présidentielles, a rapporté l'agence de presse officielle du pays.

La mort d'un protestataire dans la ville de Kaolack et celui d'un jeune homme en banlieue de Dakar, la capitale, portent à six le nombre de décès survenus en trois semaines au cours des heurts déclenchés par le scrutin controversé de dimanche prochain.

Les manifestants exigent que M. Wade abandonne la course. Le politicien âgé de 85 ans brigue un troisième mandat à la tête du Sénégal.

Dimanche a donné lieu aux affrontements les plus intenses depuis le début des troubles, certains contestataires ayant réussi à prendre le contrôle de plusieurs rues dans le centre-ville de Dakar près d'une mosquée que les policiers avaient bombardée de grenades lacrymogènes deux jours plus tôt.

Tard dimanche soir, le ministre de l'Intérieur, Ousmane Ngom, a présenté ses excuses à la population à la télévision et demandé aux Sénégalais musulmans de pardonner l'incident, qu'il a qualifié de «bavure policière».