NOUVELLES
19/02/2012 10:22 EST | Actualisé 20/04/2012 05:12 EDT

Sarkozy propose l'introduction d'une dose de proportionnelle lors des législatives

Nicolas Sarkozy a proposé dimanche l'introduction d'une dose de proportionnelle dans les élections législatives et a souhaité la réduction du nombre de parlementaires, lors de son meeting de Marseille.

"Je veux évoquer la question d'un mode de scrutin qui tient à l'écart de grands courants de notre politique", a-t-il dit, faisant référence, notamment, au Front national, qui ne dispose d'aucun député à l'Assemblée nationale en raison du mode de scrutin.

"Je suis convaincu qu'un mode de scrutin doit d'abord avoir pour objectif de dégager une majorité capable de gouverner", a-t-il affirmé. "Je suis attaché au scrutin uninominal à deux tours, qui a cette vertu, et ce scrutin doit rester la règle".

Le candidat-président a toutefois estimé qu'on "pourrait corriger à la marge ce mode de scrutin pour que tous les grands courants politiques puissent avoir des représentants", évoquant implicitement l'introduction d'une dose de proportionnelle qui permettrait à plus de partis d'avoir des représentants à l'Assemblée nationale.

"Il faudra à mes yeux engager sans tarder avec toutes les formations politiques un dialogue consensuel et républicain pour arriver à réduire le nombre de parlementaires", a-t-il ajouté, estimant que "la classe politique montrera ainsi l'exemple de la raison". AP

sc/sb