NOUVELLES
19/02/2012 02:51 EST | Actualisé 20/04/2012 05:12 EDT

Hollande confirme avoir reçu une menace de mort

PARIS - Le candidat socialiste François Hollande a confirmé dimanche soir avoir reçu une menace de mort. "Une enquête est en cours", a précisé le ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui a estimé que l'affaire devait être prise au "sérieux".

Le député de Corrèze a dit avoir reçu "effectivement une menace", dimanche soir sur BFM TV, soulignant que la police "fait son enquête".

"Je ne vais rien changer. Je suis bien sûr protégé comme je dois l'être. Mais je veux faire cette campagne en rencontrant les Français", a-t-il ajouté. Le 1er février, François Hollande avait été enfariné lors d'un colloque de la Fondation Abbé Pierre à Paris.

"Je ne me laisserai intimider par rien", a affirmé le candidat du PS.

"Bien sûr, des mesures sont prises, comme à l'égard de toutes les personnes qui sont menacées de mort", a souligné Claude Guéant dans le "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro. "Le président de la République a été souvent menacé de mort, ça m'est arrivé aussi, et nous prenons des précautions".

"La dernière menace qui était exprimée par lettre était une menace pour une agression à l'aide d'une balle, donc c'est quelque chose qui est sérieux, c'est plus qu'un enfarinage", a-t-il estimé, ajoutant qu'une "enquête est en cours". AP

cb/sc/sb