NOUVELLES
18/02/2012 06:31 EST | Actualisé 19/04/2012 05:12 EDT

Mickelson et Bradley partagent la tête avant la ronde finale à la Riviera

LOS ANGELES, États-Unis - Phil Mickelson a atteint un arbre, a fait passer sa balle à travers cinq arbres et a envoyé sa balle dans le pantalon d'un spectateur. Il a quand même trouvé le moyen de remettre une carte de 70 (moins-1), samedi, et il partage la tête de l'Omnium Northern Trust avec Keegan Bradley.

Bradley (66), qui soutient que le parcours Riviera est l'un de ses préférés, a eu besoin de seulement cinq roulés lors des cinq derniers trous, dont un de 10 pieds pour la normale au 18e.

Cette normale a eu son importance puisqu'il jouera avec son mentor Mickelson lors de la ronde finale.

On ne sait donc pas à quoi s'attendre lors de la ronde finale. L'expression «normale sans histoire» n'a pas fait partie du vocabulaire de Mickelson samedi après-midi.

Mickelson a envoyé son approche loin derrière le trou au sixième afin que sa balle suive la pente 25 pieds derrière la coupe et revienne vers l'objectif. Il a ensuite calé son roulé de 12 pieds pour la normale.

Sa seule déception aura été de ne pas avoir profité de ses occasions d'oiselets. Il a raté deux roulés de moins de huit pieds et n'a pas été en mesure de profiter d'une bonne position au 17e puisque son approche a roulé à l'extérieur du vert.

Mickelson et Bradley se retrouvent donc à moins-7 à l'aube de la ronde finale.

Une douzaine de joueurs sont à quatre coups ou moins des meneurs, dont le champion en titre Aaron Baddeley, Dustin Johnson et le champion de la coupe FedEx Bill Haas.

Le Canadien Graham DeLaet occupe le 38e rang après avoir bouclé sa ronde en 73 coups. Son compatriote David Hearn a chuté au 61e échelon. Il a joué une ronde de 74 et se retrouve à plus-4 après trois rondes.