NOUVELLES
18/02/2012 04:52 EST | Actualisé 19/04/2012 05:12 EDT

Matt Cooke inscrit deux buts et les Penguins battent les Flyers 6-4

PHILADELPHIE - Matt Cooke a inscrit deux buts et les Penguins de Pittsburgh ont défait les Flyers de Philadelphie 6-4, samedi.

Dustin Jeffrey a donné les devants pour de bon aux Penguins après 37 secondes de jeu en troisième période. Jordan Staal, Pascal Dupuis et James Neal ont aussi touché la cible pour les Penguins, qui ont rattrapé les Flyers au quatrième rang du classement de l'Association de l'Est.

Jaromir Jagr a marqué deux fois contre son ancienne équipe tandis qu'Eric Wellwood a réussi son premier but dans la LNH pour les Flyers.

Philadelphie a perdu six de ses huit derniers matchs et le gardien Ilya Bryzgalov a connu une autre mauvaise sortie. Il a été chassé de son filet après avoir concédé trois buts sur 13 tirs.

«C'est facile de trouver quelqu'un à blâmer, de cibler quelqu'un», a noté Bryzgalov. «Mon jeu me frustre beaucoup. Je vais continuer à travailler.»

«Nous pouvons faire mieux dans plusieurs aspects du jeu», a indiqué l'entraîneur-chef des Flyers, Peter Laviolette. «Cela inclut le jeu de nos gardiens.»

Dans un duel entre les deux meilleurs pointeurs du circuit, Evgeni Malkin et Claude Giroux ont récolté une aide chacun. Malkin a deux points de plus que Giroux cette saison.

Jeffrey a donné les devants 4-3 aux Penguins sur un retour de lancer quelques instants après un revirement du défenseur des Flyers Kimmo Timonen.

Quelques minutes plus tard, Dupuis a fait ricocher la rondelle sur le patin du gardien Sergei Bobrovsky et a doublé l'avance des Penguins.

Neal a inscrit son 30e de la campagne sur une échappée à mi-chemin en troisième. Les Penguins menaient alors 6-3.

Wayne Simmonds a répliqué dans la dernière minute de jeu pour les Flyers.

Disputant un premier match depuis qu'il a eu 40 ans, Jagr s'était remis d'une grippe qui l'avait forcé à rater le dernier match des Flyers. Il a inscrit ses deux buts en l'espace de 18 secondes en première période pour donner les devants 2-1 aux Flyers.

Les Penguins ont toutefois répliqué avec deux buts en infériorité numérique en l'espace de 1:43 en deuxième. Staal a foncé en zone adverse et a décoché un puissant tir que Bryzgalov n'a pu capter avec sa mitaine, ce qui créait l'égalité 2-2.

Puis, alors que les Penguins étaient à court de deux hommes, Cooke a contourné Timonen puis a touché la cible en échappée. C'était la fin pour Bryzgalov.

Bobrovsky est venu remplacer son compatriote, qui a quitté sous les hués de la foule.

«Notre unité d'infériorité numérique a été incroyable», a admis l'entraîneur-chef des Penguins, Dan Bylsma. «Ç'a a joué un rôle clé d'être plus-1 sur les unités spéciales en marquant deux buts en infériorité numérique.»

Wellwood, qui disputait son septième match dans la LNH, a créé l'égalité 3-3 à la suite d'un revirement de Deryk Engelland. Ce dernier a glissé et a perdu le contrôle de la rondelle devant son filet, ce qui a permis à Wellwood de déjouer le gardien Marc-André Fleury.

Ce but a donné un peu de rythme aux Flyers avant le deuxième entracte, mais les Penguins ont rapidement repris le contrôle de la rencontre en troisième.