NOUVELLES
18/02/2012 05:39 EST | Actualisé 19/04/2012 05:12 EDT

La G-B verse 1,6 million $ à des adolescents injustement emprisonnés

LONDRES - Le gouvernement britannique vient tout juste de verser environ 1,6 million $ en compensation à des dizaines d'enfants demandeurs d'asile injustement emprisonnés dans des centres de détention avant 2005, ont annoncé des avocats, samedi.

Le cabinet d'avocats londonien Bhatt Murphy a déclaré par voie de communiqué que le gouvernement avait versé l'argent à 40 adolescents détenus entre 2009 et 2010 après que le gouvernement eut admis que leur mise en détention avait été une erreur.

Selon Bhatt Murphy, des responsables de l'immigration non-spécialisés avaient incorrectement classé les adolescents comme étant des adultes «uniquement en raison de leur apparence», les forçant à prouver qu'ils étaient mineurs. Les procédures gouvernementales de vérification de l'âge ont depuis été révisées.

Des groupes de défense des droits des immigrants ont longtemps fait campagne contre la pratique britannique consistant à détenir des centaines de demandeurs d'asile mineurs dans des centres pendant des semaines ou même pour une période plus longue, la qualifiant d'inhumaine.

L'agence britannique des services frontaliers a fait savoir samedi qu'elle prenait le bien-être des jeunes à coeur.

Le journal The Guardian, qui a, le premier, fait état de la compensation, a précisé que les enfants provenaient d'Afghanistan, d'Iran, du Sri Lanka, du Nigeria, de l'Érythrée, de l'Ouganda, de la Somalie et de la Chine. Le quotidien ajoute que 25 des enfants étaient âgés de 14 à 16 ans, avant d'indiquer que certains étaient des survivants de la torture ou d'abus sexuels, et a cité deux des enfants disant avoir été traumatisés par leurs expériences.

Des dispositions juridiques empêchent d'identifier les enfants.