NOUVELLES
18/02/2012 04:24 EST | Actualisé 19/04/2012 05:12 EDT

La Chine ouvrira davantage son marché intérieur aux films américains

WASHINGTON - L'industrie cinématographique américaine et l'administration Obama ont toutes deux salué, samedi, la décision de la Chine visant à amenuiser les obstacles qui empêchaient les films tournés aux États-Unis de profiter du marché chinois en pleine croissance.

Le vice-président Joe Biden a parlé de «percée» et déclaré que l'accord «permettrait aux studios américains et aux réalisateurs indépendants d'accéder plus facilement que jamais au public chinois de plus en plus nombreux». Il a ajouté que cela viendrait soutenir «des milliers d'emplois américains dans l'industrie et autour de celle-ci».

L'entente a été annoncée vendredi lors de la visite californienne du vice-président chinois Xi Jinping, reçu par M. Biden.

Obtenir un droit d'entrée sur le marché chinois est une priorité depuis longtemps pour Hollywood, et le chef de file du lobby de l'industrie, la Motion Picture Association of America, a fait savoir que l'accord «historique» ferait fortement augmenter l'ensemble des exportations américaines à destination de la Chine.

Il s'agit également d'une rare bonne nouvelle dans une relation commerciale qui s'est transformée en champ de bataille. L'administration américaine a fait pression à plusieurs reprises sur la Chine pour que celle-ci soit plus ouverte aux exportations américaines, particulièrement en laissant s'apprécier la valeur de sa monnaie, et d'en faire davantage pour lutter contre le piratage de films et d'autres propriétés intellectuelles.

Des responsables américains se sont plaints pour la première fois à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2007 à propos des restrictions sur l'importation de films, et l'OMC a tranché en faveur de Washington deux ans plus tard.

En vertu de l'accord, les réalisateurs américains pourront davantage distribuer leurs films à l'extérieur du monopole cinématographique géré par l'État chinois, obtiendront des conditions plus intéressantes en ce qui concerne les films en 3D et autres films en grand format, et recevront une plus grande part des profits pour les films distribués par des compagnies chinoises.

Le marché en question croît rapidement. Les revenus du box-office chinois ont atteint 2 milliards $ l'an dernier, indiquent des responsables américains.