NOUVELLES
07/02/2012 08:12 EST | Actualisé 08/04/2012 01:12 EDT

Sarkozy jeudi à la centrale nucléaire de Fessenheim

PARIS - Nicolas Sarkozy visitera jeudi la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), "pour évoquer la sûreté des centrales nucléaires françaises ainsi que les choix de politique énergétique", annonce mardi l'Elysée dans un communiqué.

Le chef de l'Etat rencontrera notamment les représentants des organisations syndicales à huis clos, avant de prononcer un discours à 12h.

Le parc nucléaire français compte 58 réacteurs. Mise en service en 1978, la centrale de Fessenheim est la plus vieille de France. La question de sa fermeture s'est posée à la suite de l'accident de la centrale de Fukushima, au Japon, provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

A moins de trois mois de l'élection présidentielle, l'enjeu est aussi politique. Dans son programme, le candidat socialiste François Hollande s'engage à fermer la centrale de Fessenhaim, et propose de réduire de 75% actuellement à 50% en 2025 la part du nucléaire dans la production d'électricité hexagonale.

L'accord électoral conclu par le PS et Europe Ecologie-Les Verts prévoit aussi la "fermeture progressive" de 24 réacteurs.

Nicolas Sarkozy a critiqué à plusieurs reprises cette position, y voyant "la destruction de la filière industrielle nucléaire française", lors d'un discours prononcé sur le site Areva du Tricastin le 25 novembre dernier. Selon le chef de l'Etat, le parc nucléaire fait vivre une filière industrielle qui représente 240.000 emplois (usines et sous-traitants). AP

sc/com/mw