NOUVELLES
07/02/2012 06:00 EST | Actualisé 08/04/2012 01:12 EDT

Les six Etats du Conseil de coopération du Golfe retirent leurs ambassadeurs de Syrie

KUWAIT, Kuwait - Comme les Etats-Unis la veille, les six Etats du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont annoncé mardi le retrait de leurs ambassadeurs de Syrie avec effet immédiat, en raison de la poursuite de la répression.

Le communiqué du CCG a été publié mardi au Koweït, un des six Etats du Conseil avec l'Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Qatar, Oman et les Emirats arabes unis.

Lundi, suite au veto chinois et russe à l'ONU, les Etats-Unis ont fermé leur ambassade à Damas et évacué l'ensemble de leurs diplomates présents en Syrie, la mesure la plus spectaculaire prise par Washington depuis le début de la crise en Syrie.

Comme la Grande-Bretagne la veille, la France a de son côté annoncé mardi le rappel de son ambassadeur en Syrie, Eric Chevallier, pour consultations en raison de la poursuite de la répression. L'ambassade de France à Damas reste ouverte, a précisé le ministère français des Affaires étrangères.

Paris avait déjà rappelé son ambassadeur en novembre 2011, brièvement fermé les consulats d'Alep et Lattaquié ainsi que les instituts culturels, après des violences contre les représentations diplomatiques de plusieurs pays en Syrie dont la France. AP

ll/v0533