NOUVELLES
07/02/2012 05:42 EST | Actualisé 08/04/2012 01:12 EDT

Les permis de bâtir grimpent en décembre à leur plus haut niveau depuis 2007

OTTAWA - Les intentions de construction ont accéléré de façon marquée en décembre au pays, alors que les municipalités ont émis des permis de bâtir d'une valeur de 6,8 milliards $, le plus haut niveau depuis juin 2007.

Statistique Canada a indiqué mardi qu'un bond de 11,1 pour cent par rapport à novembre avait été généré surtout par des intentions accrues de construction d'appartements et de condominiums en Ontario et d'édifices commerciaux en Alberta.

La valeur totale des permis de bâtir était en hausse dans cinq provinces, l'Ontario, l'Alberta et le Québec menant la marche.

La valeur des permis dans le secteur résidentiel a crû de 16,1 pour cent, à 4,5 milliards $, dans une deuxième augmentation mensuelle consécutive.

Les projets majeurs en Ontario ont fait grimper les permis pour les logements multifamiliaux de 28,9 pour cent, à 1,9 milliard $, un sommet jamais atteint depuis décembre 2005.

Dans le secteur non résidentiel, la valeur des permis a augmenté de 2,8 pour cent par rapport au mois précédent, à 2,4 milliards $ en décembre, après un recul de 15,1 pour cent en novembre.

Les municipalités ont délivré pour 2,6 milliards $ de permis de construction de logements unifamiliaux en décembre, soit 8,1 pour cent de plus qu'en novembre. Cette hausse est attribuable à l'augmentation des intentions de construction dans six provinces. Le Québec et l'Alberta ont affiché les hausses les plus prononcées.

Dans la composante commerciale, les municipalités ont délivré pour 1,6 milliard $ de permis en décembre, en hausse de 41 pour cent, ce qui fait suite à deux baisses mensuelles.

Au Québec, la hausse provient de la valeur des permis de logements unifamiliaux et d'usines de fabrication. La valeur totale s'est établie à 1,26 milliard $, en hausse de 6,6 pour cent par rapport à novembre, et de 22 pour cent comparativement à décembre 2010.