NOUVELLES
07/02/2012 09:44 EST | Actualisé 08/04/2012 01:12 EDT

Les jeunes Canadiens planifient moins en vue de la retraite

TORONTO - Tant les jeunes Canadiens que les plus âgés recherchent l'autonomie financière à la retraite, mais les jeunes peinent davantage à se doter d'un plan pour y parvenir, laissent croire les résultats d'un nouveau sondage de la Banque Royale publiés mardi.

La Banque Royale (TSX:RY) a sondé les Canadiens âgés entre 18 et 34 ans et ceux ayant entre 55 et 69 ans concernant la planification de leur retraite au coeur de la période des régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER).

Plus de 70 pour cent des personnes interrogées dans les deux groupes ont dit s'inquiéter de l'équilibre entre les économies pour les priorités immédiates et l'argent mis de côté pour la retraite. Néanmoins, six jeunes sur dix disent ne pas avoir de plan, soit environ la même proportion de Canadiens plus âgés (59 pour cent) qui affirment avoir déjà établi un plan.

Plus de la moitié des baby-boomers (52 pour cent) ont soutenu avoir un plan écrit, comparativement à un peu plus du quart des jeunes Canadiens (28 pour cent).

La Banque Royale indique qu'environ 43 pour cent des jeunes Canadiens détiennent maintenant un REER, ce pourcentage étant encore loin d'égaler celui des baby-boomers (69 pour cent).

Le sondage a été mené pour le compte de RBC par Ipsos Reid du 24 octobre au 15 novembre 2011 auprès de 1224 adultes. Sa marge d'erreur est de plus ou moins trois pour cent, 19 fois sur 20.