NOUVELLES
07/02/2012 06:01 EST | Actualisé 08/04/2012 01:12 EDT

Federer se rappelle avec émotions le match de Coupe Davis de 2001

FRIBOURG, Suisse - Roger Federer espère retrouver l'émotion qui a ponctué la victoire de la Suisse en Coupe Davis contre les États-Unis en 2001 quand ils s'affronteront de nouveau en première ronde ce week-end.

Federer s'est rappelé la victoire de la Suisse, mardi, quand, à l'âge de 19 ans, il avait remporté ses trois matchs pour guider son équipe à une victoire de 3-2 dans sa ville natale de Bâle.

«Je pense que c'était mon premier moment émotionnel sur un court de tennis parce que j'étais tellement épuisé le dimanche après avoir remporté mes deux simples et le double», a déclaré Federer.

À maintenant 30 ans, Federer prétend que sa performance, contre l'équipe américaine dirigée par Todd Martin, m'a «certainement ouvert la voie aux succès». Quelques mois plus tard à Wimbledon, il l'emportait aux dépens du quadruple champion Pete Sampras en quatrième ronde.

«C'était le début de grandes choses pour moi et je suis heureux de jouer de nouveau contre les États-Unis», a déclaré Federer, qui s'alignera en simple, vendredi, avec Stanislas Wawrinka contre Mardy Fish et John Isner.

Malgré son record de 16 titres en simple en Grand Chelem, le saladier d'argent est l'un des rares honneurs qu'il n'a pas encore remporté.

Federer a fait l'impasse sur le premier tour de la Coupe Davis depuis 2004 et cette confrontation contre les États-Unis l'a obligé à modifier ses préparatifs. Il n'a pas joué sur terre battue si tôt dans la saison depuis 2004 en Roumanie.

Avec une température de moins-7 degrés à Fribourg, il est plus facile de comprendre pourquoi Federer n'a pas joué en Suisse au mois de février depuis sept ans. Son calendrier habituel après les Internationaux d'Australie consiste à de l'entraînement et un tournoi en simple à Dubaï, où il possède une résidence.

Mais Federer a renouvelé son engagement en Coupe Davis en se rendant en Australie en septembre dernier pour un match éliminatoire du groupe mondial que Wawrinka a permis à la Suisse de remporter. Sa victoire en cinq sets aux dépens de Lleyton Hewitt avait été interrompue par l'obscurité dimanche et complété lundi.

«C'est normal pour moi de jouer le premier tour après un tel effort héroïque de sa part», a déclaré Federer.

Le Suisse, qui occupe le troisième rang mondial, a dit qu'il est dans «un bon état mental et physique» après sa défaite en demi-finale face à Rafael Nadal à Melbourne.

«J'ai connu une très belle séquence après les Internationaux des États-Unis l'an dernier et je n'ai pas subi la défaite jusqu'à l'autre semaine, a-t-il dit. La transition avec la terre battue a été assez facile. La terre battue est propice physiquement.»

Federer a contribué à choisir cette surface plus lente en salle, qui considérée comme une faiblesse pour l'équipe américaine.

«C'est la meilleure surface pour jouer contre les États-Unis et nous pensons qu'il y aura un petit avantage pour nous», a estimé le capitaine suisse Severin Luethi.