NOUVELLES
05/02/2012 15:45 EST | Actualisé 06/04/2012 01:12 EDT

Panama: l'ex-dictateur Manuel Noriega a été transféré de la prison à l'hôpital

PANAMA CITY - L'ex-dictateur du Panama Manuel Noriega, qui a été renversé en 1989 à la suite d'une invasion américaine avant d'être condamné pour trafic de stupéfiants, a quitté la prison pour un hôpital dimanche, ont fait savoir des responsables du ministère de la Santé.

Le ministre panaméen de la Santé, Franklin Vergara, a précisé que la tension artérielle de Noriega était extrêmement élevée, le menant presque à un accident vasculaire cérébral (AVC). L'ancien militaire a été transporté dans un hôpital et les médecins ont constaté des signes d'une possible hémorragie du cerveau.

D'autres tests et rayons-X n'ont toutefois rien révélé d'anormal, a ajouté M. Vergara. Noriega, âgé de 77 ans, demeurera aux soins intensifs pendant au moins une journée, a-t-il mentionné.

Plus tôt dans la journée de dimanche, la police nationale du Panama avait déclaré que l'homme avait peut-être fait un AVC. L'ex-homme fort du pays avait alors été transféré de la prison d'El Renacer jusqu'à l'hôpital Santo Tomas, à Panama City.

En décembre dernier, les autorités panaméennes avaient fait savoir que Noriega souffrait d'une mobilité réduite à la suite d'un AVC, subi il y a plusieurs années. Le côté gauche de son visage et sa jambe gauche étaient depuis paralysés.

Noriega, qui a dirigé le Panama entre 1983 et 1989, a passé une vingtaine d'années dans les prisons américaines et françaises après avoir été condamné pour trafic de drogues et blanchiment d'argent. Il est rentré au Panama le 11 décembre 2011, sous haute sécurité, et a été vu peu après en chaise roulante, aidé par des responsables de prison.

Noriega a longtemps été chef du service de renseignement, avant d'être président du Panama.

Considéré pendant plusieurs années comme un allié par la CIA, le gouvernement américain a changé d'avis à son sujet lorsque l'une des principales figures de l'opposition a été tuée, en 1985.