NOUVELLES
31/01/2012 06:08 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Une organisation syndicale propose sa réforme du programme de français

MONTRÉAL - Un regroupement de syndicats d'enseignants propose sa propre réforme du programme de français au premier cycle du primaire.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) suggère un nouveau programme de français au primaire qui précise notamment les notions qui doivent être enseignées à chaque année et le degré de maîtrise qui est attendu pour qu'un élève puisse passer au niveau suivant.

Le programme proposé prévoit également une meilleure répartition des contenus entre les niveaux scolaires et un enrichissement de ces contenus.

Selon le président de l'organisation syndicale, Pierre St-Germain, la réforme proposée a le mérite de donner aux enseignants des outils clairs pour faciliter l'évaluation des apprentissages, la rendre plus uniforme et mieux structurée.

La FAE a mandaté des enseignantes du primaire possédant plusieurs années d'expérience pour mener à bien cette réforme du programme de français; elles y ont passé six mois. Elle espère que le ministère de l'Éducation écoutera ses suggestions.

La Fédération autonome de l'enseignement, qui n'est pas affiliée à une centrale syndicale, regroupe neuf syndicats d'enseignants, représentant eux-mêmes 32 000 membres.