NOUVELLES
31/01/2012 13:19 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Un spécialiste soutient que Crosby souffre d'une blessure au tissu mou du cou

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby soutient ne pas avoir de problème avec les traitements reçus par l'équipe médicale des Penguins de Pittsburgh et affirme que la nouvelle qu'il souffre d'une blessure au tissu mou du cou l'encourage.

«Je crois que la nouvelle la plus importante dans tout ça, c'est que c'est quelque chose avec quoi nous pouvons travailler. Nous pouvons tenter de guérir mon cou», a déclaré l'étoile des Penguins lors d'une conférence de presse au Consol Energy Center, mardi.

«Il y a de bonnes chances que c'est ce qui provoque une partie des problèmes. J'espère que c'est le cas et que les traitements vont améliorer mon état de santé et mettre fin aux symptômes.»

Crosby a recommencé à patiner et dit qu'il a ressenti une amélioration, mais qu'il n'est pas au niveau souhaité.

«C'est encourageant de patiner, a-t-il admis. Je suis content de simplement pouvoir faire ça.»

Les commentaires de Crosby ont mis fin à trois jours de développements — et de complications — concernant son état de santé.

Samedi, les Penguins avaient confirmé avoir rencontré le Dr Robert S. Bray, spécialiste de la colonne vertébrale, à Los Angeles. Ce dernier avait confirmé que Crosby était blessé au cou.

Alors que plusieurs rapports indiquaient que Crosby souffrait de fractures des vertèbres C1 et C2, l'agent de Crosby, Pat Brisson, avait prêché la patience en ajoutant qu'il était trop tôt pour en arriver à une conclusion.

Ces rapports ont aussi mené à la spéculation que le camp Crosby était insatisfait par les soins de santé reçus par le capitaine des Penguins.

Les Penguins et Crosby se sont assurés de calmer les rumeurs mardi.

«Je crois que l'équipe est très encourageante, a déclaré Crosby. Il n'y a pas beaucoup de réponses avec ces choses-là.»

Le directeur général de l'équipe, Ray Shero, a indiqué lors de la conférence de presse que Crosby avait déjà commencé à recevoir des traitements au cou et que les Penguins l'avaient encouragé à rencontrer des spécialistes afin d'obtenir leur avis.

Plus tôt mardi, les Penguins avaient envoyé un communiqué dans lequel ils expliquaient les événements des derniers jours.

Les Penguins indiquaient que Brisson, en compagnie du propriétaire de l'équipe Mario Lemieux et du président David Morehouse, se sont rendus à Philadelphie lundi afin que le Dr Alexander Vaccaro révise le scanogramme et l'imagerie par résonance magnétique effectués par Bray, la semaine dernière à Los Angeles.

Bray avait diagnostiqué un blessure au cou, mais l'équipe souhaitait obtenir une autre opinion.

Vaccaro est un expert en traumatisme de la colonne vertébrale du centre hospitalier de l'Université Thomas Jefferson et le président sortant de l'Association américaine des blessures à la colonne vertébrale.

Selon son évaluation, Crosby souffre d'une blessure au tissu mou du cou, un problème qui peut causer des symptômes neurologiques.

L'équipe a aussi ajouté dans un communiqué que Bray a injecté un produit dans le cou de Crosby afin de réduire l'enflure entre les vertèbres C1 et C2. Toujours selon les Penguins, les médecins ont dit que les symptômes d'une blessure au tissu mou du cou sont similaires à ceux d'une commotion cérébrale et que la blessure est traitable.

Ils ont ajouté que Crosby reviendra au jeu quand il ne souffrira plus de symptômes.