NOUVELLES
31/01/2012 08:19 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Pharmaceutique: le bénéfice du géant Pfizer chute de moitié au 4e trimestre

NEW YORK, États-Unis - Les résultats de Pfizer au quatrième trimestre ont facilement surpassé les attentes des analystes mardi, même si le bénéfice du mastodonte pharmaceutique américain a été réduit de moitié par des dépenses non récurrentes.

Ses revenus américains ont aussi subi un dur coup avec l'arrivée sur le marché d'un concurrent générique à son médicament anti-cholestérol Lipitor, un immense vendeur.

Des réductions de personnel dans ses services de vente et de fortes ventes à l'extérieur des États-Unis ont aidé l'entreprise. Elle a toutefois dû réduire ses prévisions de bénéfice par action et de revenus pour l'exercice en cours.

Les dirigeants de Pfizer blâment les variations des taux de change et la vigueur du billet vert, des facteurs monétaires qui réduisent la valeur de leurs ventes à l'étranger, selon eux. L'argument a déjà été soulevé par d'autres pharmaceutiques plus tôt en janvier.

Le fabricant du Viagra a rapporté un bénéfice trimestriel net de 1,44 milliard $ US, ou 19 cents US par action. À pareille date l'an dernier, Pfizer annonçait avoir engrangé 2,89 milliards $ US.

En excluant les coûts de restructuration, de dépréciation, les frais légaux et d'autres dépenses non récurrentes, le bénéfice net de Pfizer se chiffrait à 3,86 milliards $ US, ou 50 cents US par action, en hausse par rapport aux 3,74 milliards $ US ou 47 cents US par action rapportés il y a un an.

L'arrivée de concurrents génériques pour plusieurs médicaments ont réduit les revenus de Pfizer à 16,7 milliards $ US, en baisse de quatre pour cent par rapport aux 17,4 milliards $ US au quatrième trimestre 2010.

Les résultats de Pfizer ont dépassé les attentes des analystes, qui misaient sur un bénéfice de 47 cents US par action et des revenus de 16,61 milliards $ US. Ils excluent normalement les dépenses non récurrentes.