NOUVELLES
31/01/2012 05:28 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Les profits de l'Impériale ont grimpé de 26 pour cent au quatrième trimestre

CALGARY - L'Impériale (TSX:IMO) a annoncé mardi avoir enregistré une hausse de 26 pour cent de son bénéfice net au quatrième trimestre, grâce aux prix plus élevés du pétrole et à une production record à son projet d'exploitation des sables pétrolifères de Cold Lake, en Alberta.

Le géant du pétrole et du gaz naturel de Calgary a fait état d'un bénéfice net de 1,01 milliard $ pour son dernier trimestre de 2011, en hausse par rapport à celui de 799 millions $ réalisé lors de la même période un an plus tôt.

Cela représente un bénéfice net par action de 1,18 $, contre 94 cents un an auparavant.

Les revenus trimestriels ont atteint 8,12 milliards $, comparativement à 6,94 milliards $ au quatrième trimestre de l'exercice précédent.

Les analystes approchés par Thomson Reuters s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 91 cents par action et à des revenus d'environ 8,6 milliards $.

«Une solide performance opérationnelle dans les secteurs commerciaux de l'Impériale nous a permis d'obtenir de meilleurs prix pour le pétrole brut dans le secteur amont et d'élargir les marges sur les marchés des produits pétroliers du secteur aval», a affirmé le président et chef de la direction de l'Impériale, Bruce March, par voie de communiqué.

«Un autre record de production trimestriel à Cold Lake a souligné notre concentration assidue sur l'excellence opérationnelle et la fiabilité de production. Un accent similaire dans tous les aspects de notre entreprise est fondamental pour soutenir la performance opérationnelle tout en avançant les projets de croissance de la compagnie», a-t-il ajouté.

L'Impériale a également annoncé une hausse d'un cent de son dividende trimestriel, à 12 cents par action. Ce dividende est payable le 1er avril aux actionnaires inscrits le 5 mars.

La société a indiqué que son bénéfice net trimestriel avait augmenté d'environ 275 millions $ en raison des prix plus élevés du pétrole brut, mais aussi de quelque 70 millions $ à cause d'une hausse de la production de bitume à Cold Lake.

Sur l'ensemble de l'exercice, la compagnie a enregistré un bénéfice net de 3,37 milliards $, ou 3,95 $ par action, soit une hausse de 53 pour cent comparativement à celui de 2,21 milliards $, ou 2,59 $ par action, réalisé en 2010.

Les revenus annuels de 2011 ont grimpé à 30,71 milliards $, contre 25,09 milliards $ un an plus tôt.

Les actions de l'Impériale ont terminé la séance de mardi à 47,78 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 92 cents, soit à peine moins de deux pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.