NOUVELLES
31/01/2012 08:52 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Les hauts dirigeants du Canadien Pacifique entendent défendre leur stratégie

CALGARY - Les hauts dirigeants du Canadien Pacifique (TSX:CP) rencontrent les actionnaires afin de défendre leur stratégie, cette semaine, tandis que le fonds spéculatif qui cherche à écarter le chef de la direction du transporteur ferroviaire se prépare à faire valoir sa position sur Bay Street.

Dans une note transmise aux employés, le président et chef de la direction du CP, Fred Green, a fait savoir que les membres du conseil d'administration et de la haute direction entreprenaient cette semaine une tournée au pays afin de rencontrer les investisseurs et de discuter des progrès «significatifs» réalisés dans le cadre du programme de plusieurs années mis en place par l'entreprise.

De son côté, la société new-yorkaise d'investissement Pershing Square Capital Management, qui détient une participation de 14,2 pour cent dans le CP, est prête à tenir une réunion à Toronto, lundi prochain.

Les membres du secteur financier auront alors l'occasion de rencontrer l'homme que Pershing souhaite voir comme nouveau président et chef de la direction du CP — l'ancien dirigeant du Canadien National (TSX:CNR), Hunter Harrison — de même que les cinq candidats que Pershing voudrait voir au sein du conseil d'administration du CP.

Dans sa note, M. Green a précisé que les rencontres prévues permettraient de se pencher sur le plan du transporteur visant à ramener son ratio d'exploitation — le pourcentage des revenus que représentent les coûts — du niveau de 81,3 pour cent qu'il atteignait en 2011 à un niveau de 70 à 72 pour cent, d'ici la fin de 2014.

À la Bourse de Toronto, mardi, les actions du Canadien Pacifique ont clôturé à 71,51 $, en baisse d'un cent par rapport à leur précédent cours de clôture.