NOUVELLES
31/01/2012 12:33 EST | Actualisé 01/04/2012 01:12 EDT

Ecstasy: une septième personne est morte à Calgary

CALGARY - Une septième personne est morte dans la région de Calgary après avoir consommé de l'ecstasy frelaté.

Les analyses effectuées sur le corps d'un jeune homme retrouvé sans vie sur le campus de l'institution scolaire SAIT plus tôt ce mois-ci révèlent des traces de para-méthoxy méthamphétamine (PMMA). Les résultats de ces tests ont été dévoilés lundi.

Par ailleurs, un homme âgé de 37 ans serait mort d'une surdose de drogue dimanche, tandis que deux autres personnes qui se trouvaient avec lui ont été transportées à l'hôpital et sont dans un état grave.

D'autre part, les analyses toxicologiques n'étaient pas encore connues concernant deux femmes retrouvées samedi dans un hôtel du centre-ville et souffrant apparemment d'une surdose.

La police a recueilli plusieurs informations mais le sergent Mike Bossley, de la section anti-drogue, a indiqué que ces données n'étaient pas suffisantes pour identifier une source ou un revendeur de stupéfiants en particulier.

Il a ajouté que c'était du ressort de la Couronne de porter ou non des accusations de meurtre contre un revendeur ou un fabricant lié à la drogue frelatée.

Le sergent Bossley a aussi indiqué que l'ecstasy devient de plus en plus difficile à trouver dans les rues de Calgary, et que les consommateurs ont peur d'en prendre.