NOUVELLES
30/01/2012 10:09 EST | Actualisé 31/03/2012 01:12 EDT

Target Canada entend ouvrir ses portes aux pharmaciens indépendants

MONTRÉAL - Target compte inviter les pharmaciens indépendants à posséder et exploiter des pharmacies dans ses magasins canadiens, dans le cadre d'un système de franchise, lorsqu'ils ouvriront leurs portes l'an prochain, a annoncé lundi le détaillant américain.

«Nous avons travaillé durement pour comprendre le contexte canadien des soins de santé, et nous croyons que notre modèle unique de pharmacies franchisées va plaire grandement aux pharmaciens tout en répondant au maximum aux besoins des patients au Canada», a affirmé le président de l'entreprise, Tony Fisher, par voie de communiqué.

M. Fisher a expliqué que ce modèle donnait aux pharmaciens l'occasion de faire croître leur entreprise «sans redevances et avec le soutien d'un détaillant national».

Le détaillant de Minneapolis, au Minnesota, fera ainsi concurrence aux chaînes canadiennes de pharmacies comme Jean Coutu (TSX:PJC.A) et Shopper's Drug Mart (TSX:SC), dont les établissements sont exploités sous la bannière Pharmaprix au Québec. Ces chaînes cherchent également à séduire les pharmaciens indépendants.

Target, qui se prépare à effectuer ses premiers pas à l'extérieur des États-Unis, a indiqué que son modèle de franchise avait été conçu en fonction du marché canadien et qu'il différait de celui en place aux États-Unis, où l'entreprise exploite des pharmacies depuis longtemps.

Il a été impossible de rejoindre des représentants de Jean Coutu et Shoppers. Cependant, le président et chef de la direction de Jean Coutu, François Coutu, a déjà indiqué que la chaîne estimait croissantes les chances de séduire des pharmaciens indépendants en raison des pressions découlant des modifications de prix apportées par les gouvernements.

Plusieurs provinces, incluant les immenses marchés que constituent le Québec, l'Ontario et la Colombie-Britannique, ont ramené les prix des médicaments génériques à 25 pour cent de ceux des médicaments brevetés — contre 50 pour cent auparavant — et ont réduit les sommes versées par les sociétés pharmaceutiques aux pharmacies pour qu'elles proposent leurs médicaments à la clientèle.

Le modèle de franchise permettra à Target d'ouvrir autant de pharmacies que possible au Canada.

Les dossiers d'ordonnances des clients des magasins Zellers seront conservés par la compagnie canadienne, a par ailleurs indiqué Target.

L'an dernier, Target a conclu une entente avec la Compagnie de la Baie d'Hudson, propriétaire de Zellers, afin de mettre la main sur les baux de 189 magasins Zellers, au coût de 1,83 milliard $. L'entreprise a depuis vendu 39 de ces établissements à Wal-Mart, et il lui reste à déterminer de ce qu'elle fera des autres emplacements qu'elle ne transformera pas en magasins Target.

Target est l'une des plus importantes chaînes américaines de grands magasins, avec des revenus ayant atteint plus de 67 milliards $ US lors de son plus récent exercice financier.

La compagnie, qui compte plus de 355 000 employés, est le deuxième plus important détaillant à rabais aux États-Unis, après Wal-Mart.