NOUVELLES
30/01/2012 09:28 EST | Actualisé 31/03/2012 05:12 EDT

Soudan: l'armée libère des otages chinois

KHARTOUM, Soudan - L'armée soudanaise a libéré 14 des 29 travailleurs chinois pris en otage samedi dans la province du Sud-Kordofan, ont rapporté les autorités lundi.

Les ouvriers libérés ont été escortés vers la ville d'El Obeid et sont en bonne santé, selon la radio Omdurman citant le gouverneur de la province du Sud-Kordofan, Ahmed Haroun. L'agence de presse officielle SUNA a également annoncé la nouvelle. Les médias n'ont pas précisé quand l'opération de l'armée a été menée.

M. Haroun a indiqué que l'armée et les forces de sécurité tentaient de libérer les otages restants. Selon l'ambassade chinoise à Khartoum, 29 travailleurs chinois au total ont été enlevés samedi près d'Abbasiya, dans le Sud-Kordofan, à 400 km au sud de Khartoum.

Les autorités soudanaises ont imputé l'attaque à la branche Nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N), un mouvement rebelle.

La Chine compte un grand nombre de travailleurs dans des zones potentiellement instables, comme le Soudan, et Pékin avait dû l'an dernier dépêcher des navires et des avions pour faciliter l'évacuation d'urgence de 30 000 de ses ressortissants en Libye. Alliée du Soudan, la Chine utilise régulièrement son influence sur la scène internationale pour défendre le régime de Khartoum.

Les Chinois ont également réalisé de gros investissements dans le secteur pétrolier soudanais.